Créativité

vieillir

Vieillir, terrible, sombre, inexorable abîme
Entr’ouvert un peu plus chaque jour sous nos pas

Nous ne voulons cueillir de la vie que les roses

Les épines,pourtant, sont là pour nous blesser

Le soleil est très bas, si bas sur la colline

Réchauffons-nous un peu à ses pâles lueurs,

Sachons apprécier l’indulgence divine

Qui réserve pour nous quelques dernières fleurs.

puzzle_maya_154_125991p

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s